24 août 2015

Chronique #10 | Qu'il est bon d'être mauvais par l'Odieux Connard

Il y a encore quelques semaines de ça, je n'avais jamais entendu parler de l'Odieux Connard. Je l'ai découvert par hasard en regardant une des dernières vidéos de BrodyBooks (ce n'est pas la première fois que cette booktubeuse que j'adore me fait découvrir des petites merveilles) dans laquelle elle nous parlait justement de cet illustre personnage. Mais qui est-il donc?
qu'il est bon d'être mauvais, l'odieux connard, éditions points

Avant tout, l'Odieux Connard, c'est un blog. Un blog emprunt de cynisme et d'humour cinglant où notre homme mystérieux critique à peu près tout ce qu'il est possible de critiquer, toujours avec une bonne dose de second degré. Bon, ce n'est peut-être pas le genre d'humour qui plaira à tous, mais pour ma part, c'est clairement un style qui me fait pouffer de rire! 


Difficile de résumer ce bouquin, tant on y parle de plein de choses différentes! Pour le coup, je vous partage la quatrième de couverture afin de faire saliver vos petites babines:

«Qu'il est bon d'être mauvais». C'est le credo de l'Odieux Connard dont le blog compte déjà près de 4 millions de lecteurs. Dans cet ouvrage, il persiste à signer des spoilers de films, tels Twilight en deux minutes, mais il s'interroge aussi sur des questions beaucoup plus pratiques : Comment parler le jeune ? Comment survivre au monde hostile d'une grande surface ? Faut-il coucher le premier soir ? Ce livre est composé aux deux tiers de textes totalement inédits et d'articles cultes du blog, comme l'art mystérieux du selfie ou la page Facebook d'Hitler.

Cette première rencontre avec le Connard fut des plus délicieuses! Suite à cette lecture, je peux affirmer que oui, il est excessivement bon (et même hilarant) d'être mauvais! J'ai éclaté de rire à de nombreuses reprises, particulièrement dans la partie consacrée à l'enseignement où le Connard à la cravate rouge nous parle tricherie, pédagogie ou encore dyslexie. Ses spoilers de poche sont aussi super bien faits! Je vous recommende chaleureusement celui sur Twilight ou 50 Shades of Grey (oui, vous savez, cette "saga" sur laquelle j'adore cracher mon venin sur les réseaux sociaux! Je dois être, d'une certaine façon, une Connasse moi-aussi). Mais s'il ne devait rester qu'un article dans ce bouquin, je pense que je choisirai celui sur le chat, à mourir de rire si vous aussi vous êtes détenteur de ce "rejeton de Satan" pour reprendre les propos de notre auteur du jour.

Si perso, j'ai tout dévoré en l'espace de deux jours, "Qu'il est bon d'être mauvais" me semble être le compagnon parfait pour vos pauses pipi/popo, vos trajets en transport en commun, les files d'attente en tout genre, bref, le livre à lire un peu partout dès que vous avez quelques minutes de libre! 

Je n'ai pas spécialement envie de vous en dévoiler davantage car à mon sens, c'est un bouquin qu'il faut découvrir par soi-même! Si comme moi vous n'étiez pas vraiment familier avec l'univers de l'Odieux Connard, ce livre est LA mise en bouche parfaite qui vous donnera envie de découvrir ses autres textes sur son blog! 

Attention, si vous êtes une personne pas très rigolote, sans second-degré et sans une once d'humour, je vous conseille de passer votre chemin, le Connard risquerait de faire hérisser vos poils! 

Si les connards, ça vous parle, vous pourrez retrouver "Qu'il est bon d'être méchant" aux Éditions Points pour la modique somme de 7€30.

Et vous, connaissez-vous l'Odieux Connard? 

2 commentaires:

  1. Merci pour la découverte ! Je pense que je vais le lire, j'aime tellement ce style d'humour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien :) Je ne peux que te conseiller de foncer si tu es sensible à ce genre d'humour!

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...